Ecocide - Monsanto pourrait être accusé de détruire l'écosystème


Les questions environnementales m'interpellent. 
Hier, le 18 avril 2017, un Tribunal d'opinion a rendu un avis pertinent sur les pratiques de Monsanto.

Mais qui est Monsanto ? 

Il s'agit d'une société américaine, - qui appartient à la firme pharmaceutique allemande Bayer -, leader mondial dans le secteur de l'agro industrie et principalement connue du grand public par son puissant herbicide à base de glyphosate, le Roundup. 
Monsanto est également le leader du marché des semences et le spécialiste en production d'OGM ( organismes génétiquement modifiés). 

Depuis plusieurs années des procédures judiciaires sont intentées contre Monsanto, parfois en vain, notamment quant aux herbicides commercialisés et leur impact nocif sur la santé et l'environnement. 

D'ailleurs, l'Union européenne refuse l'utilisation du glyphosate sur son territoire tant cet actif est reconnu comme substance probablement cancérigène par le Centre International de recherche sur le cancer (CIRC). 


Le Tribunal International Monsanto 

Suite à de nombreuses interpellations citoyennes et suite à l'initiative notamment de l'inspirante Vandana Shiva (écologiste indienne) et du Professeur Olivier de Schutter ( juriste belge) un Tribunal d'opinion a été institué. 
 Du 14 au 16 octobre 2016 à La Haye ( aux Pays-Bas) le Tribunal International Monsanto a auditionné plusieurs personnes venues du monde entier pour témoigner sur les faits reprochés aux activités de Monsanto. 

Ce 18 avril 2017, le Tribunal présidé par la Juge Françoise Tulkens et composé de 4 autres juges professionnels a rendu un avis juridique consultatif suivant les procédures de la Cour Internationale de Justice. 


Résumé de l'avis 

Monsanto de part ses activités est accusé de violation des droits de l'homme
  • le droit à l'environnement sain 
  • le droit à l'alimentation
  • le droit à la santé
  • le droit à la liberté de la recherche scientifique 
En outre, le Tribunal a indiqué que le si le crime d'écocide ( qui peut être compris comme la destruction de l'écosystème) était reconnu par le droit International, Monsanto pourrait également en être accusé.

La version complète de l'avis du Tribunal International Monsanto se trouve ici : http://fr.monsantotribunal.org/upload/asset_cache/180671266.pdf

L'avis de ce Tribunal d'opinion est pertinent. 
Il a pour objectif de faire progresser le droit international des droits de l'homme et le droit International de l'environnement. Les Nations Unies pourraient ainsi reconnaître l'écocide comme infraction pénale sanctionnable par la Cour Pénale Internationale. 

À suivre de près donc...